Le romarin est une plante que j’affectionne tout particulièrement. Que ce soit pour ses propriétés médicinales, cosmétiques, spirituelles ou encore pour l’entretien de la maison 🙂
En effet ses multiples vertus en font un allié de choix dans mon quotidien et ce tout au long de l’année !

On le trouve naturellement sur tout le pourtour méditerranéen, d’où sa présence dans de nombreuses préparations culinaires italiennes, espagnoles et françaises (focaccia, panisse, pommes de terre au four, etc).
On le reconnait facilement grâce à ses feuilles persistantes de couleur vert foncées sur le dessus et blanchâtre en dessous. Sa floraison à lieu dès le mois de février jusqu’à la mi-avril.

Mais d’abord un peu d’histoire :

Son nom viendrait du latin “ros marinus” (rosée de mer) ou bien du grec “rhops myrinos” (buisson aromatique).

Plante sacrée pour les Romains, ceux-ci confectionnaient des couronnes et des tresses lors des grandes célébrations telles que les mariages ou les enterrements pour assurer le bonheur aux vivants et accompagner les morts dans l’au-delà.
Durant la Grèce Antique on lui attribuait des effets stimulants sur l’activité cérébrale (effets reconnus aujourd’hui !). Plus tard, on en brûla quelques brins dans les écoles car on pensait que son odeur aidait les élèves à se concentrer.

Au Moyen-Âge on cachait des branches de romarin sous les oreillers pour éloigner les cauchemars et les mauvais esprits.

Enfin, il fût utilisé en parfumerie pendant plusieurs siècles.
On le connait en particulier comme étant “l’eau de la Reine Elisabeth de Hongrie”, qui l’utilisa tout au long de sa vie comme élixir de beauté.

La légende raconte que grâce à lui elle conserva sa jeunesse
au point qu’un jeune prince lui demanda sa main
alors qu’elle était âgée de 72 ans !

Suite à cette légende de nombreuses préparations furent créées (eaux toniques, vinaigres, parfums, etc) et l’eau de la Reine devint synonyme de philtre de beauté !

Puissant purificateur :

En provençal le romarin est surnommé “encensier” car son odeur évoque l’encens.
Ca tombe bien on l’utilise également pour la purification !

Le romarin émet des vibrations puissantes, il élimine les énergie négatives.
On lui attribue des propriétés de protection, de force, d’amour, d’apaisement, de clairvoyance et de mémorisation.
Idéal pendant une séance de méditation pour trouver calme et sérénité.

Je l’utilise régulièrement en fumigation pour purifier mes pierres et renforcer certaines caractéristiques prédominantes qui leurs sont communes.

On peut utiliser le romarin pour nous accompagner lors d’un nouveau départ, pour briser une habitude, se lancer dans un nouveau projet ou pour favoriser la créativité.

Et ses vertues ?

Antistress, antioxydant, stimulant, cicatrisant, antispasmodique, antiseptique, antitussif.
Le romarin favorise la digestion, la détoxification du foie, protège la fonction cardiovasculaire, soulage les rhumatismes, stimule l’activité cérébrale et améliore la mémoire… la liste est longue !

Grace à ses vertus antiseptiques et calmantes, le romarin apaise la toux, les rhumes et les bronchites.
En hiver je l’utilise en infusion avec du thym (antiseptique et stimulant immunitaire il soulage les encombrement), une cuillère à café de miel de lavande (antiseptique et anti-inflammatoire), et un demi-citron (vitamine C).

Je l’utilise également en cosmétique pour mes cheveux ! Eh oui le romarin aide à la circulation sanguine, stimule la pousse des cheveux, élimine les pellicules, régule la production de sébum et apporte de la brillance 🙂 Que demander de plus ?

Utilisez-le en eau de de rinçage pour favoriser la pousse des cheveux : il suffit de faire infuser un peu de romarin dans de l’eau bouillante et d’utiliser l’infusion froide après votre shampoing habituel.
Pour plus de brillance et si vos cheveux ne sont pas trop secs, vous pouvez y ajouter un peu de vinaigre de cidre une fois que la préparation à refroidi (ne vous inquiétez pas l’odeur du vinaigre disparait une fois les cheveux sec ! ).
Et si vous n’avez pas beaucoup de temps, son eau florale fera des miracles 😉

Quotidien :

Enfin, j’aime associé le romarin à mes produits ménager pour son action désinfectante.
J’utilise ce nettoyant naturel pour laver mes fenêtres, ma salle de bain, ma cuisine et les meubles du salonQuasiment partout en fait !

L’avantage est qu’il nécessite peu de temps, peu d’ingrédients et est très économique (en plus d’être naturel!).



🌿 Recette vinaigre nettoyant parfumé : 🌿

Ingrédients :

1 L de vinaigre blanc
Les écorces sans pulpe de 5-6 ou citrons biologiques (récup)
Quelques branches de romarin

Préparation :

Dans une bouteille, déposez les écorces de citrons propres coupées en morceaux, ajoutez le vinaigre blanc puis le romarin…
Votre produit est prêt!

C’est un très bon désinfectant, dégraissant et détartrant grâce aux propriétés du vinaigre et du citron.
Le romarin, apporte un peu de fraicheur, est un très bon anti-bactérien et limite le développement de certains agents pathogènes.

Utilisez-le comme votre vinaigre blanc habituel. Vous pouvez le mélanger avec un peu d’eau chaude lors de son utilisation (pour nettoyer vos carrelages par exemple).
Nb : Ne l’utilisez pas sur le bois brut, le vinaigre risque de le tâcher.

J’aime créer différents mélanges selon les saisons, alors n’hésitez pas à tester d’autres associations. Amusez-vous à faire macérer d’autres plantes pour créer votre propre nettoyant parfumé : écorces d’oranges, thym, lavande, menthe, laurier, …



J’espère que cet article t’a plu 🙂 Si c’est le cas n’hésite pas à le partager ou à partager tes recettes en commentaires !

À savoir : Comme la plupart des plantes, éviter les doses thérapeutiques durant la grossesses, l’allaitement et chez l’enfant. Même si le romarin est considéré comme inoffensif (nottament en cuisine), à très forte dose il peut être toxique et entrainer des convulsions.