Le trèfle des prés est une plantes très répandue dans nos jardins, prés et chemins. Reconnue et appréciée depuis l’Antiquité elle est aujourd’hui presque tombée dans l’oubli, et même parfois considérée (à tord) comme une mauvaise herbe.

On retrouve le trèfle un peu partout sous différentes formes et appellations, trèfle rouge, des montagnes, violet, blanc, etc. On le reconnait facilement grâce à ses capitules violacées en forme de petites boules et à ses feuilles marquées d’un V clair.

Surnommé queue de renard dans certaines régions du sud de la France, le trèfle se consomme sous toutes ses formes! Ses feuilles se mangent en salade ou cuitent, ses fleurs au goût légèrement sucré agrémentent les salades et desserts, et ses graines peuvent s’utiliser en farine.

Autrefois, en Irlande et en Écosse, on les séchaient et les mélangeait à la farine du pain en période de disette. En Auvergne, on mangeait également ses racines, ce qui lui valut le surnom de “réglisse”, puisque celles-ci en ont le goût!
Enfin, les bergers en faisaient de petites boules qu’ils vendaient ensuite dans les villages comme bonbons!

On utilise traditionnellement le trèfle contre la toux, pour lutter contre les effets de la ménopauses et contre les éruptions cutanées chroniques comme le psoriasis et l’eczéma.
Riche en phytoestrogènes, minéraux et oligo-éléments, c’est aussi un excellent puratif ! (aide à éliminer les déchets présents dans l’organisme)

Vous pouvez le préparer en infusions, décoctions, teintures, sirops ou encore en macérât pour bénéficier de toutes ses propriétés.

On a vu que le trèfle est présent presque partout… Et ce non sans raisons ! En effet, sa présence améliore la qualité du sol et c’est une plante mellifère (bonne pour les abeilles) ! Alors n’hésitez plus à les laisser parsemer le sol de votre jardin 😉

En plus, une étude à démontré qu’il suffit d’observer le trèfle pour prédire le mauvais temps ! Si ces feuilles se redressent, la pluie arrive. Si elles se replient, une tempête menace ! 

Associé à la fête Beltane (1er mai), on dit que la forme du triskell est originaire de la forme du trèfle. C’était d’ailleurs pour les celtes un des symboles les plus importants puisqu’il représentait leurs enseignements (barde, ovade et druide).

Après tout ça, je pense que son utilité n’est à présent plus à démontrer 😊

Mais pour ceux qui auraient encore un doute, sachez le trèfle à quatre feuilles que l’on cherchait dans l’herbe lorsque l’on était petit, aiderait selon les druides, à percevoir la présences des démons!