On y est, les feuilles redeviennent vertes, la nature se pare de multiples couleurs, les bourgeons commencent à éclore, et nous sortons enfin de la période d’obscurité !
Le 20 mars aura lieu l’équinoxe de printemps (moment durant lequel le jour est égal à la nuit) et cette année il sera spectaculaire !

Quelles sont ses origines ?

Bien qu’il y ai peu d’écrits, on considère qu’Ostara était fêté durant l’équinoxe, son nom viendrait de la déesse Eostre (déesse de la fertilité, de l’aube et du printemps). On sait uniquement, que les païens célébraient Eostre par de grands festins.
D’ailleurs, le nom d’Eostre viendrait de l’indo-européen “Eosturmonap” signifiant briller et aube“.

Pour célébrer l’équinoxe, ou tout du moins marquer son passage, de nombreux peuples ont construit des temples et lieux cérémoniels. Que ce soit les Mayas avec des pyramides, à Salem où des pierres sont érigées depuis plus de 4 000 ans, ou encore dans les temples Hindous au Cambodge au XIIe siècle.

Les druides eux fêtaient la “Lumière de la Terre”, ils procédaient aux semailles et le voyaient comme un temps de transition.

Chez les Grecs, on retrouve dans la mythologie le symbole du passage de l’hiver au printemps dans le mythe de Perséphone :

Alors que Perséphone cueillait des fleurs en compagnie de nymphes, elle s’éloigne pour cueillir un narcisse qui était un peu plus loin. Son oncle, Hadès la remarque alors, décide d’en faire sa reine et l’enlève.
Démeter (agriculture et moissons), sa mère part immédiatement à sa recherche pendant neuf jours et neuf nuit avant de déclarer
“La Terre sera affamée tant que je n’aurai pas retrouvé ma fille”.

Hélios (le soleil), entendant ses mots, lui révèle qui a enlevé sa fille. Démeter descendra jusqu’en Enfer pour récupérer sa fille, mais Hadès refusera de la libérer. 
Perséphone ayant mangé quelques grains de grenade des Enfers, elle ne peut partir.
L’affaire est portée devant Zeus qui, ne voulant froisser personne, décide d’un compromis.
Perséphone passera 6 mois sur Terre, rendant sa mère heureuse et provoquant l’arrivée du printemps.
Et 4 mois aux Enfers, sonnant l’arrivée de la saison hivernale. 

D’ailleurs, de nombreux dieux et déesses à travers le monde renvoient au renouveau. Aphrodite, Clytie, Flora, Freya, Rati, Pan ou bien Cernunnnos le dieu celte cornu représenté par un cerf. S’accouplant avec la Terre Mère, il retrouve à chaque printemps ses bois et symbolise alors le cycle de vie perpétuel.

L’équinoxe de printemps symbolise le renouveau de la vie. D’ailleurs, les animaux tels que le lapin, les œufs et les poussins que l’on retrouve à Pâques représentent la renaissance et la fertilité.

La tradition des œufs de Pâques peut s’expliquer par le fait que la durée d’ensoleillement à ce moment de l’année est supérieure, entrainant alors le début de la ponte des poules. C’est au IVe siècle, que l’Église interdit de manger des œufs pendant le carême et que l’on commença à les décorer et à les offrir.  

Enfin, une tradition québécoise raconte que lorsque les femmes se lavaient en silence et en secret dans un ruisseau à l’aube de Pâques, elles gagnaient en “beauté et séduction”. Les hommes eux, plongeaient pour acquérir “force et vitalité”.

Et aujourd’hui ?

L’équinoxe de printemps est un moment de commencement, de naissance, d’anticipation, d’optimisme, où l’on commence de nouveaux projets, etc. C’est aussi le temps de l’espoir, le moment où l’on revoit ses plans, on réorganise, on rénove, on fait le grand ménage de printemps (aussi bien matériel que spirituel). Le but étant de cultiver et d’arriver au meilleur équilibre possible.

L’équinoxe symbolise la lumière, véritable archétype de la Mère par ses nombreux symbolismes (naissance, fertilité, renouveau), l’équinoxe nous invite à l’action. Durant l’hiver nous avons emmagasiné, fait des provisions, planifié. Il faut désormais sortir notre museau de notre terrier bien douillet et renaitre. 

Cette année nous avons de la chance, la Super Pleine Lune sera présente dans la nuit du 20 au 21 mars ! Ce sera la dernière de l’année alors profitez-en pour méditer un peu ce soir-là sous sa lumière bienveillante et profitez de son énergie !