La période de Noël est un sacré défi pour celles et ceux qui ont opté pour un mode de vie plus sain et naturel. La frénésie des cadeaux, la profusion des décorations, guirlandes et lumières en font une fête loin d’être écologique. Pourtant, si on y regarde d’un peu plus près, il est très facile d’organiser un Noël éthique, sans pour autant passer pour un rabat-joie 🙂
Du sapin, aux cadeaux en passant par la bûche et les décorations, voici nos astuces pour un réveillon digne d’un conte de fée !

Tout d’abord, le sapin :

Le sapin représente depuis toujours la vie éternelle et son renouveau.

L’utilisation de couronnes et de guirlandes faites de branches à feuilles persistantes telles que le sapin ou le laurier, est une coutume antique que l’on retrouve aussi bien chez les égyptiens, les hébreux et les chinois.
Chez les celtes, l’arbre symbolique était le chêne et l’épicéa. On le décorait pendant le solstice d’hiver de fruits, de fleurs et de blé. On retrouve également cette tradition chez les Romains (Saturnales), mais aussi lors des célébrations païennes. On décorait alors sa maison (pendant les fêtes de Yule) avec des branches de conifères, des torches et des rubans de couleurs pour chasser les mauvais esprits.
Plus tard, et sous l’influence du christianisme, le sapin fini par être décoré de pommes rouges (serait-ce nos boules de Noël ?), d’oublies (petit gâteau rond), et d’une étoile à son sommet.

Cette année ont a opté pour un sapin en bois. Eh oui ! Ni frais, ni en plastique !

Les sapins naturels bien qu’a priori bons pour l’environnement (ne produisant pas de déchets polluants) ne le sont pas tant que ça… Je m’explique, les sapins que l’on achète et que l’on trouve un peu partout au moment de Noël sont issus de monocultures dans la majorité des cas loin d’être bio. Même si leur culture ne participe pas à la déforestation, on se retrouve avec une parcelle immense de terrain à l’écosystème perturbé et détruit (pesticides, etc). 
Le sapin en plastique quant à lui, pour être un choix écologique efficace devra être utilisé pendant plus de 20 ans ! Et puis ça reste du plastique

Les décorations :

Les couleurs traditionnelles de Noël sont le vert (le pin), le blanc (la neige) et le rouge (le cœur). Des couleurs que l’on retrouve facilement dans la nature 😉
Les premières boules de Noël que l’on accrochaient au sapin était des fruits (pommes, oranges, etc) et des fleurs. Peu à peu les hosties et les pommes furent remplacés par des fleurs en papiers multicolores. Et ce n’est qu’au XIXe siècle que la boule en verre fit son apparition. Appelée Kugel, elle était utilisée pour « repérer les mauvais esprits »

Aujourd’hui, on peut s’inspirer de ces décorations traditionnelles pour décorer notre sapin et notre maison ! Guirlandes d’agrumes séchées, petits rondins de bois décorés, fleurs fraiches, noeuds en tissus, etc.

La décoration intérieure est un bon moyen de vous lier à l’atmosphère de la saison. Inutile que ces changements soient complexesparfumez votre maison, créez des autels et sanctuaires avec des talismans fait main et des bougies… Cette année j’ai réalisé des paysages lunaires qui m’inspire! ✨

J’en ai offert à ma famille, ils ont été très touchés, un cadeau de plus qui est personnalisé et en lien avec la saison. Une manière de leur montrer votre gratitude. 
Je trouve que peindre les décorations se prête beaucoup à créer des souvenirs avec vos enfants, on peut voir chaque année leurs dessins évoluer ! Alors n’hésitez plus sortez vos peintures, libérez-vous et soyez créatif! 

Quant aux décorations du sapin, j’ai fait sécher des citrons et les ai assemblé avec quelques rubans. Selon une ancienne tradition slave, je les décrocherais après le repas du 25 pour aromatiser mon thé de Noël. Vous pouvez aussi accrocher des oranges séchées, du pamplemousse ou bien de la cannelle !

Les cadeaux :

Ahhh les cadeaux !
Lors de la période de Noël, nos proches ont l’habitude de nous offrir beaucoup de cadeaux. Et pour ceux qui commencent à adopter un mode de vie minimaliste ou zéro déchet, il est parfois compliqué de faire comprendre à ses proches que “Oui, je suis sûre, un seul cadeau me suffit” ou bien que “Mais oui! Je t’assure, une gourde en inox c’est un super cadeau!”.

L’origine de la tradition des cadeaux remonte à la Rome antique où l’on offrait des figurines en terre cuite en offrande à Saturne pour assurer sa protection et celle de sa famille. Aujourd’hui, la société nous a habitué à acheté pour faire plaisir, pour se faire plaisir, pour profiter de la vie et montrer notre amour à ceux qui nous entoure.

Cette année, on a choisi d’opter pour des cadeaux sobres, immatériels ou faits-maison.

Depuis que j’ai commencé à réaliser mes cadeaux moi-même, j’ai remarqué que les personnes qui les reçoivent sont plus contents. Peut-être parce qu’ils savent que j’ai pris du temps pour leur faire quelque chose d’unique, et que ce temps passé à fabriquer mes cadeaux est aussi un temps où j’ai réellement pensé à eux.

On vous propose donc la recette simple de trois produits pour prendre soin de soi (à offrir!), pour un coffret garni composé de sels de bain à l’ylang-ylang, d’un gommage aux épices de Noël et d’une crème pour le corps au chocolat ! L’idée est de confectionner plusieurs petits paniers garnis, pour plusieurs personnes, pour ne pas gâcher d’ingrédients. Les pots utilisés sont des pots en verre de récup’ et vous pouvez bien évidemment adapter les recettes. 
(Par exemple, l’année dernière une de mes amie était enceinte, j’ai donc retiré de la recette des sels de bain l’huile essentielle et le sel d’Epsom.)

Cette année je me suis lancée aussi dans la confection de bougie maison
Une toute première pour moi, mais c’était fascinant.
J’ai utilisé une cire de soja, (ici),  plus chère mais beaucoup plus éthique et meilleure pour la santé ! Vous pouvez ajouté des fleurs séchées et des huiles essentielles à votre convenance. Je vous recommande aussi des mèches en bois, elles crépitent façon feu de bois, et sont plus originales je trouve! (ici)

Des cadeaux bien emballés :

La majorité des papiers cadeaux que l’on trouve dans le commerce ne sont pas recyclables. Pour une décoration qui ne va durer que 30 sec (concrètement, le temps de s’émerveiller et de le déchirer) il vaut donc mieux opter pour d’autres solutions.

S’offre à nous alors plusieurs solutions :

  • Le papier kraft : choisissez-le brut, naturel et recyclé de préférence. Certains on un aspect lisse et brillant, ne les prenez pas car ils sont traité ou contiennent du plastique.
  • Le furoshiki : je vous en parle juste ici
  • Du papier journal

Le papier Kraft Vous pouvez le tamponner et créer vous-même vos motifs, c’est ludique ! Il apporte un côté très naturel qui me va bien. Je suis allée jusqu’au bout dans ma récup’ puisque j’ai pris un sac de course acheté à la caisse… je l’ai découpé pour venir emballer une de mes bougies. J’ai finalisé par un petit noeud en lin

Le furoshiki​J’ai utilisé un vieux tote-bag que l’on m’a donné il a longtemps. J’en ai une tonne et je ne les utilise pas tous, alors voilà ! Je les garde pour les cadeaux 😉

Le papier journal​Je me suis a-m-u-s-é-e ! Je n’ai peint qu’un côté du journal. C’est très pratique car un journal ouvert c’est grand! J’ai laissé sécher et hop le tour est joué. On peut ajouter des tampons aussi si on le souhaite 🙂 On emballe le tout à l’aide d’une ficelle de lin, on peut ajouter des éléments naturels, c’est très joli.

Et toi ? Quelles sont tes astuces pour des festivités plus respectueuses de la planète ? 
Si cet article t’a plu n’hésite pas à le partager !
Belles fêtes de fins d’années à tous !  With Love.
J & M